Réussir ses présentation orales

Jean-Paul Laberge de Wikipractice.org nous propose un excellent article pour apprendre à réussir ses présentation orales, de la phase de préparation à la présentation en elle-même.

Dans la liste des présentations ci-dessous, laquelle correspond le mieux aux situations que vous affrontez ?

1. Directeur d’une entreprise, vous vous adressez à vos employés pour les motiver.
2. Chef de projet, vous avez à présenter les différents problèmes à votre équipe.
3. Responsable des ventes, vous avez à susciter l’intérêt pour un nouveau produit ou service chez un client important.
4. Enseignant, vous voulez rendre votre cours captivant.
5. Étudiant, vous devez présenter le compte-rendu de votre travail à votre classe et professeur.
6. Président d’une association, vous devez présenter les résultats depuis la dernière assemblée.

En d’autres termes, vous avez à vous adresser à un auditoire pour susciter son intérêt, lui passer un message ou le convaincre.

Vous trouverez ci-dessous quelques conseils pour préparer vos discours et présentations.

Définissez vos priorités

La toute première étape de votre préparation consiste à définir vos priorités.

A quel auditoire vous adressez-vous ?

Combien de personnes seront présentes ?
Quel est le profil de l’auditoire ?
Quel est le niveau de connaissances de l’auditoire ?
Quelles sont les attentes de vos auditeurs ?

Pourquoi faites-vous cette présentation ?

Quel est le but du discours ? Expliquer, informer, convaincre ?
A chaque type de discours, son propre style. La règle fondamentale est de commencer où ils en sont et non où vous êtes.

Demandez-leur leurs attentes. Gardez en mémoire que les attentes de l’auditoire peuvent être différentes des objectifs de votre présentation. Expliquez ce qui ne fait pas partie de la présentation.

Comment allez-vous procéder ?

De quelle manière allez-vous aborder votre présentation ? Conférence, discussion, cours de formation ?

Combien de temps avez-vous ?

La quantité d’information et son importance dépendent du temps que vous avez à votre disposition. Ne tentez pas de présenter un concept scientifique très complexe à un auditoire non initié en 10 minutes.

Où et comment ?

Où allez-vous faire votre présentation ? Si vous ne connaissez pas l’endroit, essayez d’aller le visiter ou faites-vous envoyer un plan.
Décidez de la manière dont vous aller procéder, faites un dessin si nécessaire, et transmettez-le à l’organisateur.

Quels équipements avez-vous à votre disposition ? (salle, projecteur, etc.)

* Projecteur
* Tableau papier
* Tableau blanc/noir

Dans tous les cas, vérifiez l’état des équipements avant votre présentation.

Maintenant que ces points logistiques ont été règlés, vous pouvez vous attaquer au vif du sujet: la préparation de votre présentation.

Définissez l’étendue de votre présentation

Vous connaissez votre sujet et il est dans votre domaine de compétences. Lors de la définition de l’étendue de votre présentation, gardez les points suivants à l’esprit:

* Moins vous en dites, plus votre auditoire s’en souviendra.
* Moins l’auditoire en entend, mieux il s’en souvient.

De plus, votre temps de parole est limité: 10 minutes de présentation, ce n’est pas beaucoup. Concentrez-vous sur votre sujet et rien d’autre.

Maintenant que vous connaissez le sujet de votre présentation ainsi que ses limites, il reste à construire une bonne argumentation.

* Rationnel: concepts, idées, logique, etc.
* Émotionnel: motivations, intérêts, valeurs, etc.
* Factuel: faits, actions, expériences, etc.

Préparez votre présentation

Identifiez les idées sous-jacentes de votre sujet et construisez votre argumentation. Essayez de vous limiter aux trois meilleures: un auditoire n’arrivera pas à en retenir beaucoup plus.

Si vous utilisez des transparents (plastiques ou sur ordinateur) comme support de votre présentation, limitez le nombre de lignes à trois: des documents surchargés sont illisibles, votre auditoire va perdre le fil de votre discours ainsi que son attention.

Lors de votre présentation, gardez un contact visuel avec votre auditoire et évitez de lire vos transparents, sinon vos auditeurs vont s’ennuyer et se désintéresser de votre discours.

Vous pouvez créer des mots-clés avec des petites fiches numérotées dans l’ordre de votre présentation, sur lesquelles vous noterez les mots-clés importants en gros caractères. Si vous devez vous déplacer au cours de votre présentation, vous pouvez garder vos petites fiches dans la main afin de les consulter rapidement.

Lors de l’organisation de votre présentation et de la préparation de vos transparents, souvenez-vous que votre auditoire ne se souviendra que d’environ 30% de ce que vous direz. La règle est donc:

* Dites ce que vous allez dire (introduction)
* Dites-le (corps de la présentation)
* Dites ce que vous avez dit (conclusion)

Répétez votre présentation plusieurs fois. Essayez de vous mettre dans la situation de votre conférence. Si c’est possible, rendez-vous sur place en avance afin de connaître l’endroit.

Présentez votre sujet

Le jour de votre présentation est arrivé. Vous avez tout préparé, vous connaissez votre auditoire et votre sujet. Venez en avance afin de vous familiariser avec l’endroit et vous relaxer. Pendant votre présentation, restez vous-même: n’essayez pas de jouer un rôle (sauf si vous êtes “bon” acteur).

* Gardez le contact visuel (environ 5 secondes avec chacun des participants) : l’idée est, qu’à la fin, chacun ait eu l’impression que vous ne vous adressiez qu’à lui.

* Parlez lentement et calmement: vous avez le temps. Projetez votre voix comme si vous parliez à un groupe de 50 à 100 personnes sans microphone.

* Démontrez de l’enthousiasme et de l’engagement.

* Gardez un oeil sur votre montre afin de ne pas dépasser votre temps de parole. Mieux, nommez un gardien du temps qui vous avertira 15, 10, 5, 2 et 1 minute avant la fin de votre présentation.

Utilisez des supports visuels

Les supports visuels aident l’auditoire à se rappeler ce que vous dites, mais ils ne devraient jamais remplacer ou dominer votre présentation.

Peu importe le support visuel que vous utilisez, il y a des règles générales à observer pour que vos supports visuels soient efficaces.

* Gardez-ça simple (Keep it simple).
* Placez une seule idée sur un visuel.
* Créez une image qui supporte votre idée.
* Utilisez de la couleur pour attirer l’attention sur des points importants.
* Laissez des espaces blancs pour reposer l’oeil.
* Introduisez le visuel en premier. Expliquez le visuel au moment de sa présentation.
* Utilisez des gros caractères.
* Évitez le jargon.

Évitez les distractions

Vous devez être attentif aux différentes distractions durant votre présentation et faire de votre mieux pour les surmonter.

Perceptions de crédibilité : Demandez-vous si vous pouvez convaincre facilement l’audience.

Environnement : Les distractions peuvent provenir du bruit, de la température de la salle, de la pression du temps, de l’ennui. Celles-ci peuvent avoir un impact négatif sur votre auditoire à se concentrer sur la présentation. Vous devez prévoir et ajuster ces distractions possibles avant la présentation.

Attitude concernant le sujet : Est-ce qu’il peut y avoir quelque chose dans le sujet qui peut distraire l’auditoire ? S’il y a un conflit potentiel, choisissez vos mots soigneusement et pensez à des réponses positives aux différentes objections. Il ne dépend que de vous pour que cette présentation soit unique et intéressante.

Connaissance du sujet : Les personnes de l’auditoire peuvent avoir très peu ou beaucoup de connaissances sur le sujet de la présentation. Vous devez adapter votre approche en conséquence.

Conclusion

Quand l’audience a très peu de connaissances, vous devez être réaliste sur ce qui peut être accompli. Parlez avec un langage simple. Utilisez beaucoup de visuels. Répétez les points principaux.

Lorsque l’audience a un degré de familiarité avec le sujet, évaluez le degré de connaissances des personnes. À l’occasion, demandez leurs commentaires.

Si l’audience est très familière avec le sujet, commencez avec une vue générale du sujet puis utilisez une terminologie spécialisée.


Vous voulez découvrir des trucs et astuces pour être plus convaincant à l’oral ?
Téléchargez notre guide gratuit !


Comment réussir ses présentations orales ?
5 (100%) 3 votes
Faites passer le mot :Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someoneShare on LinkedIn

Related Articles

Share

About Author

WebMaster ConseilsMarketing.fr

(18) Readers Comments

  1. Pingback: Comment réussir ses présentations orales ?

  2. Pingback: Trendsletter n°9 : 13 avril 2008 « Trendsletter - La revue de veille axée com’ et innovation

  3. Pingback: Comment faire un Powerpoint “à l’américaine” ?

  4. Version sous-titrée en français de l’excellente présentation “Life after death by Powerpoint” : http://www.dailymotion.com/mathias_poujol/mcmillan .

  5. Je trouve l’exposé très complet, j’y ajouterai néanmoins quelques points, qui permettront d’éclairer sur ce qui fait la différence entre une présentation et une présentation excellente.

    1. Il faut respecter et soigner la charte graphique
    de l’entreprise ou de l’organisation au nom de qui vous prenez la parole:
    logo, signature,masque, harmonisation des sources
    visuelles (privilégier la qualité des images)

    2. Privilégier les présentations électroniques qui offrent
    des possibilités graphiques bien plus nombreuses; dès que vous allumerez l’ordinateur, vous délivrerez un message de modernité.

    3. Vous renforcez votre capacité de séduire, de convaincre
    et d’ahésion à votre présentation si vous vous posez d’entrée la question sur :
    1. Ce que j’ai à dire,
    2. Comment je vais le dire en tenant compte du type de public qui va recevoir cette présentation.
    Si vous réfléchissez bien à ces deux temps, cela doublera votre temps de préparation , mais vous aurez toutes les chances de remplir votre objectif.

    3. Une bonne présentation contribue à la réussite d’une réunion si: un support créatif devient un “évènement” de communication, que l’on a plaisir à voir et à entendre; il n’y a rien de pire aujourd’hui qu’une présentation sans saveur, sans personnalisation, que l’on présente à tout le monde. Il faut aussi réfléchir au mode de diffusion de votre présentation qui fait appel à différents supports complémentaires :

    . Avant la réunion : un message envoyé par mail sur le ton d’une “avant première” ou “bande annonce” de film.

    . Pendant la réunion : une version de qualité optimale
    (photos au minimum de 300 ko), éviter les photos pixellisées. Peut importe le poids du fichier, puisque la présentation est destiné à un ordinateur fixe.

    . Après la réunion : une version de diffusion (allégée à 3 ou 4 mégas) pour l’intranet de l’entreprise et une version de diffusion externe. Un rapport de synthèse peut aussi être remis au public.

    4. Accorder le ton de votre présentation au public concerné, en y ajoutant une dose de créativité (concepts, images recherchées), pour éviter l’endormissement au bout de dix minutes !

    5. Si vous optez pour une présentation électronique, au delà de 30 pages, il faut construire des liens hypertextes qui sont un vrai confort pour l’auditoire, lui permettant de suivre le paln de manière très lisible. L’impact et l’attention que vous allez gagner sont considérables.

  6. Je suis tout a fait d’avis de votre article.
    La seule chose, je crois qu’avec un exemple a l’appui, cela fera plus de bien aux lecteurs.

  7. bonjour, je suis nouveau dans le domaine de la présentation avec une demi journée de séminaire à préparer. Je suis tombé sur ce site http://www.powerpoint-presentation-power.com. Cela semble bien comme il combine les techniques power point et parler en public. Connaissez-vous ce site ?
    Merci de vos conseils

  8. bonjour,je m ‘appelle sima…je suis lauréate de diplome de docteur en pharmacie..prochainement on va organiser une cérémonie de remise de diplome..et ils m ont choisi pour représenter les nouveaux diplomés…j dois préparer un discours motivant pour un tel jour spécial…il y aurra environ 1000 personnes..quel audiance!!je suis complétement perdu si qlqun pourrais m aider je srais trés reconnaissnte….merci à l’avance..voici on émail sambrairo@yahoo.fr

  9. Merci pour tous ces sujets passionnants qui m’ont beaucoup aidé.
    J’avais déjà commencé mon power point mais quand j’ai vu que la plupart des 17 érreurs a ne pas commettre, étaient dans mon power point et bien… j’ai recommancé!!! En tout cas merci. Ces articles sont encore mieux que des cours de communications que j’ai eu a mon cfa!!.

  10. slut,je voudrai juste quelqu’un qui poura m’aide comment faire busnesse sur internet merci

  11. Très bon article. je me sens motivé pour ma soutenance en informatique. merci

  12. salut je voudrais une bonne presntation pour un expose oral merci

  13. Je trouve votre article très complet ! Merci pour tous ces conseils. Je le recommande vivement à toutes les personnes qui vont devoir s’exprimer devant un public !

  14. Pingback: Préparer le support de présentation pour une présentation orale | MyPLE.ch

  15. Le non verbal est également important: la gestuelle, le regard,…

  16. Pingback: Préparer et animer une présentation orale | MyPLE.ch

  17. Pingback: Définir les points principaux pour votre présentation orale | MyPLE.ch

  18. Pingback: Capter et garder l’attention de l’auditoire | MyPLE.ch

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *