buzz marketing viticole

Un restaurateur du Languedoc a eu une excellent idée pour promouvoir les vins de sa région, trop souvent méconnus par le grand public…. Il a tout simplement commandé auprès des viticulteurs une cuvée spéciale qu’il a nommé “Vin de Merde” par pure provocation.

Par ce biais il souhaitait “donner un coup de pied dans la fourmilière” afin de montrer que les vins du Languedoc n’avaient rien à envier aux vins des autres régions françaises mais aussi du monde entier.

Le résultat de cette provocation dans le monde très feutré du vignoble français ne s’est pas fait attendre : des dizaines d’articles de presse (Le Midi Libre, Yahoo Actualités,   Europe 1…) et 5 000 bouteilles vendues en quelques jours à peine (d’où 7 500 autres ont été reproduites !). 

Un très beau coup de Buzz Marketing pour son auteur, qui prouve encore qu’une bonne idée originale et un peu provocatrice permettra toujours de se faire connaître !

D’autant plus que notre restaurateur n’a pas perdu le sens des affaires, car le prix de son “vin de merde” approche les 7 € la bouteille !

Pour en savoir plus, visualisez le Reportage de France 24 sur le “Vin de Merde”.

Un autre viticulteur de l’Aude (Thierry Boudinaud) a également utilisé la même astuce, mais pour vendre son vin à des américains avec le terme “Fat Bastard” (gros salopard) :

marketing et vin

Dans le même style, voici la boulangerie au “Au Pain Dégueulasse” à Bordeaux, qui contre toute attente a une activité fleurissante !

marketing buzz

Attention néanmoins pour utiliser ces stratégies décalées : il faut bien entendu que votre produit offre une très bonne qualité (voire être du haut de gamme), afin de répondre à s’imaginent les consommateurs… c’est à dire que c’est en fait un produit qui est en fait très bon.

Alors qu’attendez-vous pour faire de même dans votre secteur d’activité ?

Un vin de merde qui a du succès !
Vous avez aimé ? Notez cet article ! Merci !

15 thoughts on “Un vin de merde qui a du succès !

  1. Il y avait déjà le Fat Bastard (“gros con”) sur le marché américain. Il y a maintenant le vin de merde.
    L’étiquette a été faite par l’imprimeur du coin vu la qualité déplorable… je préfère 100 fois la Fat bastard!

  2. nous sommes viticulteurs dans le jura,nous venons de découvrir le vin de merde et le pain dégueulasse,on dit bravo pour vos idées,continuez comme ça,franchement la classe!!!meilleurs voeux à vous tous,salutations et respect.de la part des collègues du jura.

  3. Nous avons dégusté le vin de merde hier soir, bravo ! délicieux, fruité, charpenté très agréable en bouche. Le nom ne me parait pas très vendeur mais puisque cela marche, tant mieux….

  4. bonjour j’arrive d’un voyage dans la région des bordeaux et apres de multiples dégustations je comprend que aujourd’hui il existe deux vin les grands crus qui se vendange à la main et les autres mécanisés à outrance les (STANDARDS)

    maintenant se payer des grands crus il faut pouvoir….
    je bois de moins en moins de vins boire ou offrir du vin dégueu je ne vois pas l’intérer

  5. Je suis québécois, j’aimerais bien mettre le morceaux de pain déguelasse avec un grand verre de vin de merde au menu de ma petite cambuse sur le bord de l’autoroute; qui a comme slogan commercial: Ici c’est bon, c’t’écoeurant!

  6. Mr Dumoulin,

    Je comprends qu’en visitant un vignoble on ne saisisse pas toutes les subtilités de la problématique du vignoble.
    En revanche, en tant que néophite, partager sur un forum les 2 infos que l’on a retenus d’une visite me semble peu judicieuse.

    Si le vin se résumais à: “grands cru, vendanger à la main= bon vin ” et “petit cru vendangé à la machine= mauvais vin” le métier de sommelier ou de caviste serais celui “liseur d’étiquette”.

    90% des vins du nouveau monde sont récoltés mécaniquement et rencontre le succès commercial que l’on connais!!

    Le fond du problème est que les AOC et le droit du travail français imposent une législation coûteuse pour les petits producteurs.
    Ces derniers n’arrivent pas toujours à être compétitifs avec ces “nouveaux” vins étrangers.
    Deplus dans ce monde ou la presse du vin fais la pluie et le beau temps, les vins étranger sont souvent mis sous les projecteurs des premières page du “wine spectator”

    Le consommateur (mème français) se tourne également peu à peu vers la production d’outre mer par curiosité et car le marketing de ces vins est beaucoup plus élaboré. Les étiquettes des vins de cépages(chardonnay,Merlot,Pinot noir…) se lisent très facilement par rapport à notre bon vieux système régional français (Bordeaux X haut médoc, Bourgogne X Meursault, ou Champagne X grand cru 100%…)

    Après ça je voulais aussi ajouter que cette phrase poté ci dessus m’a fait bondir de ma chaise de bureau:

    “maintenant se payer des grands crus il faut pouvoir….
    je bois de moins en moins de vins boire ou offrir du vin dégueu je ne vois pas l’intérer”

    Il existe sur le marché (et aussi dans ma cave :) Des bons vins pas très cher à + – 5€/bouteille.

    Comme toute chose avec un bon rapport qualité/prix il faut dénicher les bonnes affaires.

    Le vin de merde (parlons-en!) est un vin trop cher et vous pourrez trouver une qualité équivalente pour 3/4€. Cela dit j’en achèterais peut être pour l’étiquette qui peut permettre d’éveiller la curiosité et soulever le débat lors de mon prochain dinner.

    Alors pour finir, apprenons le vin, soyons curieux, dégustons sans avis post mise en bouche et profitons de cette facette du patrimoine culturel Français.

    Amis du vin

  7. Bonjour. J’ai vu effectivement ces bouteilles en vente à Carrefour Market de St Laurent de la salanque (66)..c’est sur que ça attire l’oeil mais à 7.95 euros la bouteille (et en promo…glurp) c’est cher et j’ai pas osé acheter…j’ai eu peur du goût..

  8. bonjour
    bien sur il y a le vin de merde….
    connaissez-vous mon vin ????
    LA ROSEE DE L AMOUR (rosé)
    LA MAGIE D UN SOIR (rouge)
    notre domaine le MAS DES TENTATIONS se trouve au nord de montpellier
    CORDIALEMENT a bientot laisser- vous tenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *