etourisme

Toujours dans le cadre de notre concours de conseils en marketing, nous avons le plaisir d’accueillir Karine Miron  qui nous explique quelles sont les meilleures stratégies Web pour le tourisme…

 

Quelles sont les meilleures stratégies en ligne appliquées au domaine du tourisme? Comment promouvoir votre entreprise touristique efficacement via le web à peu de frais?

Posséder un simple site Web pour votre entreprise ne suffit plus à être compétitif sur le web et encore moins dans le domaine du tourisme. Que vous soyez une PME touristique ou une grande entreprise, voici un melting pot personnalisé des stratégies en ligne dans le secteur touristique suite à mes recherches sur le web:

1. Miser sur le social media, le phénomène de communauté et le Web 2.0

La multiplication des communautés en ligne en tourisme (voir le post Web 2.0 et E-tourisme) n’est plus un secret pour aucun gestionnaire touristique. Après les TravelPost, Triporama, TripAdviser et autres de ce monde, ce sont les DMO (Destination Management Organization) qui s’en mêlent et qui se font de plus en plus présentes avec leurs propres sites Web à la sauce 2.0: Tourism Holland, Tourism Australia, etc. Le site de BonjourQuébec.com a d’ailleurs annoncé récemment lors d’une conférence Infopresse son virage 2.0 avec la mise en ligne de sa nouvelle plateforme Web 2.0 qui est prévue pour cet automne.

Un autre exemple? La campagne c’est So Paris! qui a eu lieu en 2007 et qui misait particulièrement sur l’humour et sur le phénomène de communauté afin de promouvoir la ville de Paris. Des incitatifs publicitaires non-traditionnels tels que l’on peut voir ci-dessous ont servi à supporter la campagne et à inciter les consommateurs à se rendre sur le site et à interagir avec la communauté en ligne. Bref, miser sur la création, l’échange et le partage de contenus!


2. Explorer les nouvelles avenues du m-commerce alias mobile commerce
On télécharge du contenu multimédia sur notre cellulaire (mobile) sous toutes ses formes: publicités, cartes routières, podcasts de visites guidées, etc. Le m-commerce est très présent au Japon par exemple, mais très peu encore au Québec. De nombreuses opportunités restent à développer au point de vue touristique…à vous de les explorer! Pour plus d’info, consulter le Mobi-Blog.com.3. Segmenter et personnaliser vos offres et vos communications avec vos consommateurs en ligne

Plus que jamais le web offre la possibilité de segmenter votre clientèle selon ses intérêts, ses préférences, ses besoins, ses comportements de navigation en ligne, etc. L’interactivité du web permet de générer facilement un dialogue personnalisé avec votre consommateur. La personnalisation de la page d’accueil, des offres promotionnelles, des courriels, etc. ne sont que quelques exemples que vous pouvez appliquer à peu de frais afin de personnaliser votre offre. Pour les plus grandes entreprises, les CRM dont je traiterai bientôt sur mon blogue peuvent s’avérer intéressant afin de générer une communication personnalisée avec votre client.

4. Explorer les univers virtuels (SecondLife)

De nombreuses entreprises touristiques l’ont fait tels que je mentionnais dans un post antérieur sur les univers virtuels en tourisme et pourquoi pas vous? Selon votre positionnement et votre clientèle cible, les univers virtuels peuvent s’avérer un choix intéressant pour vous positionner dans la tête des consommateur comme étant une entreprise touristique dynamique et innovatrice.

5. Effectuer le monitoring des commentaires sur votre entreprise quotidiennement et interagissez avec vos consommateurs (soyez proactifs!)

C’est bien d’être présent en ligne mais il est tout aussi primordial de regarder ce que vos clients disent sur vous et sur votre entreprise…en ligne! Le monitoring des sites des ”reviews and ratings” et de pratiquement toute la toile est indispensable pour gérer votre image de marque. Et n’oubliez pas de répondre aux commentaires de vos clients et d’être proactifs!


6. Offrez toutes les occasions possibles à votre client de personnaliser votre produit/service selon ses besoins, ses préférences, etc.

La forfaitisation dynamique ou le dynamic packaging n’est certainement pas à la porte de toutes les entreprises touristiques, mais il reste néanmoins de nombreuses autres façon de personnaliser votre offre à vos clients selon leurs besoins. Personnaliser votre offre à l’aide d’une valeur ajoutée qui se distingue des concurrents et qui créera une différence réelle pour votre client.

7. Tenez-vous informés des nouvelles tendances du secteur du e-tourisme

Lisez fréquemment les blogues et les sites de références portant les nouvelles technologies, le marketing et les communications dans le domaine du e-tourisme. L’important est de vous tenir informé sur les nouvelles tendances dans le domaine et même de pouvoir les anticiper avant vos compétiteurs. Le monitoring des nouvelles tendances peut être facilement effectué à l’aide des flux RSS et peut vous servir également comme outil de veille concurrentiel afin de garder un œil sur ce que font vos concurrents.

Je vous offre mon guide 

"100 conseils pour réussir sur le web "

C'est le fruit de plus de 15 ans à travailler sur le web : je vous explique tout ce que j'aurais aimé savoir lorsque j'ai débuté sur internet...

Vous allez apprendre à attirer plus de prospects, améliorer votre conversion, rentabiliser votre temps, fidéliser vos clients... 

+ 10 minis guides pratiques (emailing, référencement...)

8. Donnez une raison à votre client de revenir sur votre site

Apportez une valeur ajoutée à vos clients et donnez leur envie de retourner fréquemment sur votre site et d’interagir avec votre entreprise. Comment? Ajoutez du contenu fréquemment, suscitez l’interaction entre les Internautes de votre site, effectuez des concours, bref donnez une raison à votre client de revenir sur votre site et de découvrir votre entreprise et d’interagir avec celle-ci comme bon lui semble.

Si vous voulez en savoir plus sur les tendances et les stratégies de l’industrie du tourisme en ligne, visitez le site de KarineMiron.com.

10 Replies to “Comment promouvoir le tourisme par internet à moindre coût ?”

  1. Bonjour

    Des acteurs du Tourisme, et non des moindres comme Marmara, Opodo et Go Voyages, se sont positionnés sur le WEB2.0 en ouvrant leur blog afin de prendre la parole sur la toile en exposant leurs valeurs, leur savoir- faire, leur savoir-être et en ouvrant la communication verticale avec tous les voyageurs.

    http://leblogdemarmara.com/

    http://blog.opodo.fr/
    http://blog.govoyages.com/

    Leurs blogs corporate ayant été créés avec Levacomm, ma société créée avec Christian Bodier, et ces mêmes blogs étant animés au quotidien par notre société, je peux vous affirmer que le dialogue est instauré avec le lecteur dans un sens ascendant et dans un sens descendant et que le retour sur investissement est excellent.

    D’ailleurs un autre acteur du Tourisme a va ouvrir son blog début 2009.

  2. Une raison pour un visiteur de revenir sur son site ecommerce? Avoir les meilleurs prix et sinon avoir les meilleurs contenus. Et dans le meilleurs des cas: les 2!

    Sinon c’est tripadvisOr et non tripadvisEr…

    Ce post est vieux et je vois qu’aujourd’hui les medias ne parlent plus de second life qui semble être passé à la trappe.

  3. Oui maintenant tous les sites d’agence de voyage utilisent des sites internets pour vendre plus et surtout mieux. On ne compte plus le nombre de sites consacrés au voyage. C’est rare quand une agence préfére passer par une agence terrestre !! c’est souvent plus cher…

  4. Bravo, l’article reste d’actualité dans les grandes lignes après plusieurs années.

    De mon point de vue, un élément des points 6 et 8 est à prioriser avant même de penser à la communication : la différenciation. Qu’il s’agisse de proposer des services différents, des conseils et une expertise sur une destination, une activité en particulier (on ne peut pas être expert sur 200 pays…), il me paraît important de se positionner sur une niche où l’agence sort du l’eau. Faute de quoi, il faut avoir les moyens de lutter avec les OTA géantes (Promovacances et consorts).

    Ensuite, la communication sera plus efficace en s’appuyant sur cette différentiation. De ce point de vue là, la prise de parole au sein des communautés de voyageurs me paraît tout à fait adaptée (et moins chère que d’acheter de l’espace publicitaire). Pour compléter la liste, y a un petit nouveau à découvrir : http://www.avygeo.fr/

    1. A l’intention des admins : merci pour la validation de mon commentaire ci-dessus et votre réactivité. Je me relis et je vois une énorme faute sur “sortir du lot” (affiché “sortir du l’eau”). Cela me stresse, pourriez-vous corriger cette faute svp ?

      Encore merci !

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *