Comment analyser le taux de rebond d’un site internet ?



Un de nos lecteurs nous a demandé comment analyser le taux de rebond d’un site internet.

Tout d’abord la définition du taux de rebond : il représente le pourcentage de visites d’une seule page, c’est-à-dire les visites au cours desquelles l’internaute quitte votre site dès la page d’entrée qui l’a fait venir.

S’il est proche de 100%, c’est que vos visiteurs viennent sur votre site, et repartent tout de suite après avoir vu cette page ( = site non pertinent ou pas d’incitation à visiter les autres pages du site…)… s’il est proche de 0% c’est que vos lecteurs poursuivent la navigation sur votre site internet (contenu pertinent).

Il semblerait qu’une moyenne classique soit entre 40% et 60% de taux de rebond… s’il est plus important c’est qu’il faut inciter les visiteurs à continuer leur visite ou que votre site attire des internautes non intéressés par le contenu de votre site.

Pour conseilsmarketing.fr il est d’environ 75% car les internautes lisent un article mais ne lisent pas toujours le reste des informations (ou ils visitent les liens donnés dans les articles). Il faut noter que c’est souvent le cas pour les sites de contenus qui ont généralement un taux de rebond plus important que les sites marchands (généralement l’internaute clique sur une ou deux fiches produits avant de quitter le site).
Pour les Blogs, il ne faut pas espérer moins de 50 à 60% (pour les blogs avec un très bon design et un très bon contenu), voire plutôt 70 à 80 % car la mise en page des blogs comme blogger et WordPress ne permet pas une bonne visibilité du contenu réel du site…

Je vous offre gratuitement mon livre

"1 mois pour améliorer votre Référencement sur Google"

  • 102 conseils pour améliorer simplement votre référencement
  • 270 pages de conseils, d'astuces et d'exemples
  • Des conseils concrets à mettre en place dès demain

Le taux de rebond reste néanmoins une statistique qui très utile pour comparer des outils publicitaires différents (ex: adwords versus Adsense versus Affiliation versus pub de bannières…) et différentes mises en page ou types d’annonces. En effet si vous analysez uniquement les visiteurs apportés par ces différents outils marketing, vous n’aurez qu’une vision tronquée car elle ne prendra pas en compte la pertinence de la publicité.

Exemple :
– Campagne Google Adwords 1 attire 8000 visiteurs avec un taux de rebond de 95 % => visiteurs pertinents = 400
– Campagne Google Adwords 2 attire 4000 visiteurs, avec un taux de rebond de 90 % => visiteurs intéressés = 400
– L’affiliation attire 2000 visiteurs avec un taux de rebond de 50 % => visiteurs intéressés = 1000
– Publicité via une bannière sur un site spécifique à votre activité avec 500 visiteurs avec un taux de rebond de 10 % => visiteurs intéressés = 450
==> cette mini analyse montre que ce n’est pas la publicité qui attire le plus de visiteurs qui est la plus ciblée et donc la plus performante (nb: pour affiner cette analyse il faut aussi étudier le coût de ces outils publicitaires, le CA généré…).

Nb: Google Adword propose des outils pour analyser “automatiquementé différents types d’annonces et de comparer leur rentabilité.

Néanmoins avant de faire des conclusions trop hative, il convient d’analyser en même temps :

Le temps moyen passé sur le site = le temps passé à lire la page (s’il est proche de 0 minute, c’est que l’internaute a zappé car le contenu ne correspondait pas à son attente), s’il est proche de 3-4 minutes c’est qu’il a lu votre page et que votre site est pertinent.
Le % de nouvelles visites = le nombreux de nouveaux internautes (s’il est proche de 0 c’est que vous avez fidélisé vos lecteurs, et généralement ceux-ci visiteront moins de pages de votre site web que les nouveaux visiteurs).
Les pages consultés (qu’est-ce qui intéresse le plus vos lecteurs), les chemins d’entrées et de sorties (par quels articles vos internautes arrivent, si c’est pas la home page ou par une page spécifique, quelles sont les pages qui ont la meilleure rétention…), analyser les éléments les plus cliqués sur le site
– Les inscriptions à votre newsletter, aux flux RSS, le CA global et le panier moyen….

Pour améliorer son taux de rebond, il faut donc:

1 – Revoir les mots clés que vous avez défini lors de l’optimisation de votre site (référencement naturel à revoir) ou dans vos campagnes Google Adwords (mauvais ciblage des mots clés).

2 – Analyser les sites qui vous ramènent naturellement du trafic afin de voir s’ils ont un rapport avec votre activité (ex: vous avez écrit sur votre blog 1 article “hors sujet” qui a été repris par d’autres sites sans rapport avec le thème des autres articles de votre site), ou s’il s’agit de “Digg like” qui peuvent apporter beaucoup de trafic mais généralement très peu qualifié (population de “zappeur” et non pas d’acheteurs).

3 – Revoir les sites où vous placez vous bannières publicitaires (pas assez ciblés) ou les messages sur vos bannières (publicité “trompeuse”…)

4 – Repenser l’ergonomie globale de votre site (incitation à visiter les autres pages, à s’inscrire à votre newsletter…), revoir la mise en page de vos landings pages, rajouter des liens internes ou optimiser le système de navigation, mettre plus en avant vos éléments gratuits (livre PDF gratuit, conseils gratuits…) ou les informations recherchées par les internautes, éviter de surcharger votre site avec des publicités…

5 – Tester le temps de chargement de vos pages : une page trop lente à se charger (ex: mettre 10 articles en home page de son blog) ou avec des erreurs (erreur script java, incompatibilité IE ou Firefox…) peut engendrer un fort taux d’abandon.

6 – Mettre moins de liens externes ou les ouvrir dans une autre fenêtre afin d’obliger vos visiteurs à rester sur votre site Web (nb: attention aux pop ups qui découragent parfois les internautes !).

Voici un petit cadeau, mon livre

Les 112 Secrets des As de la Vente

  • 120 pages de techniques de vente et de persuasion 
  • Les astuces psychologiques pour mieux négocier
  • Bonus : Comment vendre quand on n'aime pas vendre ! 

Pour aller plus loin, nous vous conseillons de lire les articles suivants:
www.web-analytique.com qui fait sa propre analyse de son travail avec auto-critique.
– www.web-analytique.com qui analyse le succès d’un site Web grâce aux stats de Google Analytics.
– www.arkantos-consulting.com qui explique comment analyser les statistiques de son site internet.
– Le centre d’aide de Google sur l’analyse des statistiques d’un site internet.
– Web Analysis qui fait une très bonne analyse du taux de rebond.

Vous avez des remarques ? Laissez un commentaire !

17 Comments

  1. Brigitte_B
    Aug 22, 2007 - 8 h 11 min

    Merci pour cet article qui aborde le sujet très rarement abordé du taux de rebond. Très utile pour définir une stratégie !

    Reply
  2. lomig
    Aug 22, 2007 - 10 h 34 min

    merci pour cet article complet et intéressant.
    Etant blogueur, je retrouve effectivement des chiffres dans la même fourchette que ceux que vous annoncez.
    Tout cela m’a donné envie d’aller mettre un peu le nez dans l’aspect référencement…!

    Reply
  3. alex
    Aug 22, 2007 - 13 h 52 min

    Hello,
    Excellents conseils (comme d’habitude en fait ;-) Je peux confirmer que depuis que je fais référence

    Reply
  4. Benoit
    Aug 22, 2007 - 21 h 38 min

    Pour aller encore plus loin, je décris dans un billet une méthode pour réagir face aux taux de rebond élevés générés par des mots-clés
    Votre site parvient-il

    Reply
  5. porno
    Aug 23, 2007 - 8 h 21 min

    Le meilleure conseil que je peux vous donner c´est vous relaxer et bien penser avant de faire quelque chose… pour ça l´optim moyanne est

    http://www.smsonfire.com

    Reply
  6. Apr 15, 2008 - 21 h 32 min

    Le problème reste l’interprétation du taux de rebond.
    Un taux de rebond de 100% ne veut pas dire que le contenu n’a pas intéressé le visiteur.
    Cet indicateur perd donc fortment en pertinence.

    Je me pose cependant la question sur la prise en compte de ce critère par les moteurs de recherche…

    Reply
  7. Jun 6, 2010 - 12 h 05 min

    Très bon article, mais je mettrais un bémol : attention à l’analyse du taux de rebond en fonction de votre site.

    Pour des sites ecommerce, pas de soucis. Mais pour tous les sites à contenu informatif, comme les blogs ou sites d’actualités, cette analyse risque de fausser votre jugement. Sur ce type de sites, les taux de rebond élevés sont normaux (notamment pour les visiteurs fidèles qui ne lisent que le dernier article paru).

    Il faut donc modifier le taux de rebond pour inclure à l’intérieur la durée de visite. Une visite d’une page pendant 10 secondes ou pendant 10 minutes peut tout changer. Voici un article complet sur la question que j’ai rédigé sur SeoMix : http://www.seomix.fr/webmarketing/webanalytics/le-taux-de-rebond-danalytics-ne-sert-a-rien-changez-le/

    Reply
  8. Feb 5, 2011 - 1 h 57 min

    Merci beaucoup de cet article très instructif qui m’a aidé à comprendre et analyser mieux le taux de rebond ainsi que les autres données fournies par Google Analytics.

    Reply
  9. Jan 16, 2012 - 2 h 42 min

    Merci pour cet excellent article qui m’a permis enfin de comprendre “le taux de rebond”. Finalement, me voilà rassurée, mes sites et blog sont très bien placés.
    Cordialement,
    Christine Delfosse

    Reply
  10. Aug 28, 2012 - 21 h 11 min

    Merci pour cet article et pour ces conseils que je vais mettre en application pour améliorer mes taux de rebonds… Celui de mon blog wordpress est de 68% pour le dernier mois en cours…peut faire mieux. (moins, puisqu’en la matière mieux c’est moins).

    Amicalement,
    Serge.

    Reply
  11. Kungfu photo
    Oct 8, 2012 - 19 h 12 min

    Ça fait plaisir de voir que le blog est dans la bonne tranche :)

    Reply
  12. Lionel
    May 4, 2015 - 21 h 05 min

    C’est moi ou il manque un mot dans :
    “Le taux de rebond reste néanmoins une statistique qui très utile pour comparer des outils publicitaires”

    Sinon, thx l’article.

    Reply
  13. Nov 28, 2016 - 11 h 53 min

    Merci Fréderic d’avoir partagé le taux de rebond de ton site internet, ça nous permet de se comparer.

    Dans ton article, tu proposes de mettre des liens vers d’autres articles de ton site internet pour inciter le visiteur à aller sur d’autres pages de ton site. Je trouve que le site Co-Schedule réussit bien cela dans son blog (exemple ici : http://coschedule.com/blog/editorial-strategy-tara-clapper-semrush-acm-009/).
    Il crée des blocs/espaces au sein de l’article où ils insèrent d’autres articles de blog sur la même thématique.

    Ca demande un peu plus de temps à l’intégration de ton article, mais je commence cette technique sur notre blog et ça porte ses fruits.

    Merci pour ton analyse pertinente (comme d’hab ;)

    Alex

    Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Voir les boutons
Cacher les boutons

Je vous offre gratuitement 12 guides !

Le succès et l'échec tiennent parfois à peu de choses...

Je veux vous éviter de perdre du temps ou de faire des erreurs grâce à ces 12 guides où j'ai rassemblé mes meilleurs conseils sur la vente et le marketing.

Non, cela ne m'intéresse pas, je lis le contenu en bas