reussir son site ecommerce

 Se lancer dans l’aventure de l’eCommerce ne doit pas être pris à la légère.

En effet ce n’est pas parce qu’il n’y a pas de boutique physique, que les investissements sont moins lourds, qu’il y a moins d’employés à gérer… qu’il faut penser que c’est simple.

Monter une entreprise, sur internet ou dans une ville, requiert la mise en place d’un vrai Projet structuré pour oublier un minimum d’étapes et pour anticiper les problèmes.

C’est pourquoi dans ce dossier nous allons aborder 2 points cruciaux dans la réalisation d’un site eCommerce :

– Le Business Plan, c’est à dire le calcul de la rentabilité et de la viabilité de son projet.

– La Réalisation du Site Internet, avec une Check List des principaux point à ne pas oublier.

Cela peut paraître évident, mais ces deux points sont bien trop  souvent négligés par les entrepreneurs, car vécus comme une contrainte alors qu’ils sont au contraire d’une aide précieuse…

Le fait de passer quelques heures à bien structurer et cadrer son projet dès le départ va au final faire gagner des journées entières avant la mise en ligne du site…

Partie 1 : Réaliser le Business Plan d’un Site eCommerce

ecoomerce

Dans ce dossier nous allons rester au niveau “Macro”, l’objectif étant de vous permettre en 30 minutes maximum de calculer “à la louche” la viabilité de votre projet.

Nous prendrons des chiffres théoriques (CA, marge…) volontairement simplifiés pour une meilleure compréhension, et nous vous fournirons un fichier Excel afin que vous puissiez refaire la simulation avec vos propres données.

Les éléments à prendre en compte sont :

– Le Chiffre d’affaires généré par mois.

Le chiffre d’affaires se calcule généralement via le taux de conversion de prospects en clients.
Généralement de 0,5% à 5% (au grand maximum) des clients passent commande sur un site internet classique.

Sur un site internet marchand, avec des efforts publicitaires classiques (Adwords, affiliation…), on arrive généralement à 250 à 500 visites / jour (dans les 3 premiers mois comptez au moins 80% des visites via Google Adwords & les publicités payantes,  et quasiment aucune via le référencement naturel).

Pour prendre des chiffres moyens nous allons estimer à 1% le taux de transformation (un classique pour les petits sites eCommerce), et 300 visiteurs / jour (site sur une niche avec une concurrence moyenne et un volume de recherches moyen).

De ces chiffres, on peut en déduire que vous ferez chaque jour 3 commandes (300 x 1%).

– La marge brute et panier moyen:

Généralement pour réussir correctement dans l’eCommerce il faut une marge aux alentours de à 30%.

Néanmoins comme nous le verrons plus tard selon les produits (numériques ou physiques), le positionnement (low cost, luxe…), le travail que vous effectuez (SAV, conseil, prestation…)… ce montant peut fortement varier.

Ex: pour notre formation “Bloguer comme un Pro” le taux de marge pour les revendeurs (les affiliés) est de 50% car c’est un produit numérique sans aucun support, le gros du travail est de promouvoir le produit.

Ensuite, vous devez estimer le panier moyen, c’est-à-dire le montant moyen d’une commande client.

Généralement on constate que les clients prennent généralement 1 produit (rarement 2).

Nous allons donc partir sur 1 vente / commande (sachant que votre objectif sera d’augmenter ce panier moyen !).

Si vos produits valent en moyenne 50 € HT pièce, avec une marge de 40%, vous pouvez espérer une marge brute par panier moyen de 20 € HT.

Avec vos 3 commandes / jour, vous obtiendrez 60 € de marge / jour, soit 1 800 € de marge / mois, ou 21 600 € / an.

A noter : généralement le samedi compte comme une ½ journée de chiffre d’affaires car il y a bien moins de visites qu’un jour de la semaine. Néanmoins pour simplifier nous allons le compter comme un jour plein.

– Les charges fixes

Voici ci dessous les charges minimales à prendre en compte au minimum pour un petit site eCommerce dans une optique “Low Cost”.

Nous prenons comme modèle un créateur d’entreprise qui réalise par lui même la majeure partie du travail, des achats aux ventes, en passant de la gestion du SAV aux expéditions, jusqu’à la maintenance du site et qui exerce son activité chez lui à deux pas de la Poste, afin d’obtenir un budget vraiment “Low Cost”.

Bien entendu, nous vous recommanderons d’utiliser les éléments de Check Liste eCommerce fournie dans la deuxième partie de ce dossier, et les devis de vos prestataires pour indiquer dans le fichier Excel les montants réels liés à votre projet.

Voici les hypothèses de travail que nous avons prises comme exemple :
• Expert comptable : 1500 € / an
• Contrat de V.A.D. avec la banque : 300 €
• Réalisation du site (dont charte graphique) : 2000 €
• Hébergement (60 € / mois) : 720 €
• Solution d’emailing (an) : 300 €
• Adwords & Microsoft Ad (20 € / jour) : 7 200 €
N’oubliez pas de calculer un CPC cohérent selon votre secteur, dans notre exemple c’est 20 € / 300 visites soit environ = 0,07 € (ce qui est très rare pour attirer de vrais acheteurs !)
• Création société & divers administratif : 300 €
• Fournitures de bureau (papier, encre…) : 250 €
• Agence SEO (bon marché): 2 500 € / an
• Frais de déplacement pour aller à la poste (à pieds dans un premier temps !) et chez les fournisseurs… (40 € / mois) = 480 €
• Intervention d’un WebMaster ou revendeur pour vous former : 1 000 €
• Réalisation de bannières de pubs : 500 €
• …

Total charges fixes : 16 990 €

A noter : si vous payez votre fournisseur comptant, et vos que clients règlent à 30 jours ou en plusieurs fois, vous devrez avoir de la trésorerie en avance (le fonds de roulement) pour payer vos charges et les factures fournisseurs avant que vos clients ne vous payent.

– Les Charges variables

• Commissions bancaires : 1 %, soit pour un CA de 17 280 = 540 €
• Frais de port : 5 € (chiffre à valider avec la Poste et le poids de vos produits) = 3 x 360 x 5 = 5 400 €
• Colis perdus ou volés (1% des envois) : 1 080 commande * 1 % = 11 pertes au cout d’achat de 60% de 50 € = 324 €
• Soldes et Promos (ex: -40 % sur votre marge durant 1 mois) : 720 €

Pour le calcul des commissions bancaires il y a une partie fixe d’environ 12 cts d’euro et une variable en % qui peut être de 0.70% si elle n’est pas négociée. Ce qui veut dire que plus le panier est élevé, plus la partie fixe est mieux absorbée.

Par exemple pour notre vente à 50 € : 50*0.7/100+0.12=0.47 cts, soit 0.47/50=0.94%.
Si vous faites cette fois une vente à 100 euro cela baisse : 100*0.70/100+0.12=0.82 cts soit 0.82/100=0.82%.

Si vous faites des commandes par chèque la commission est de 0%, mais si vous avez un chèque en bois (votre client ne peut payer), vous avez des frais bancaires très importants (parfois plus de 30 € / chèque !).

Si vous utilisez Paypal alors la commission est bien plus importante (3,4%) sauf si vous réalisez un chiffre d’affaires supérieur à 2500 € / mois.

paypal

Total charges variables : 6 984 €

A noter :
– Si vous faites de l’affiliation, du comparateur de prix… vous devez déduire leurs commissions de votre chiffre d’affaires.
– Si vous vendez des produits avec des marges différentes, vous devez aussi pondérer cette moyenne.
– Si vous offrez le port pour un montant important de commande, vous devez aussi le prendre en compte.

– Votre Salaire et ceux de vos employés

Vous devez prendre le salaire Net, puis multiplier par deux pour obtenir le coût total charges sociales (patronales et salariales) comprises aux organismes sociaux.

En effet en plus du montant “net” versé aux salariés vous devrez payer les charges patronales et salariales…

Par exemple si vous souhaitez vous verser 1500 € / mois, vous devrez payer environ 3000 € / mois (25% de charges salariales et 75% de charges patronales), soit 36 000 € / an.

A noter : dans la “vraie” vie, le créateur d’entreprise ne se paye généralement pas les premiers mois d’activité grâce aux chômage ou à ses économies.

– Les Impôts et taxes diverses.

Il faut compter une imposition d’environ 33% du bénéfice (impôts, charges sociales…).

Si vous êtes déficitaire, bien entendu vous ne payez pas d’impôt (vous devrez enlever manuellement le montant du fichier Excel).

A noter :
– Si vous êtes autoentrepreneur, vous pouvez estimer également 1/3 de prélèvement car, même si vous avez un taux d’imposition moindre, vous ne pouvez pas déduire la TVA (et ni récupérer, ni la collecter). Ce qui veut dire que vous payez et achetez TTC.
– Il y a un forfait taux réduit sur les bénéfices jusqu’à 38 000 € (taux aux environs de 15%). Vous devez vous renseigner auprès de votre expert comptable pour plus d’informations et savoir si vous pouvez l’appliquer dans votre projet.

Les Bénéfices

Pour calculer les bénéfices, il ne reste plus qu’à prendre votre marge brute, puis à déduire toutes les charges (fixes, variables, salaires…), et  appliquer votre taux d’imposition sur les bénéfices.

Pour vous aider, vous pouvez télécharger notre mini Modèle de Business Plan dans le fichier .zip “BP+checklist“.

business plan

Ce fichier vous permettra de calculer simplement le seuil de rentabilité de votre site Web (c’est à dire le montant minimum de chiffre d’affaires à réaliser), avec le nombre minimum de commandes / jour à effectuer.

Vous pourrez changer les variables comme le nombre de visites / jour, le taux de conversion, les charges… pour faire évoluer les calculs et voir directement l’impact sur votre future rentabilité.

Le but de cet exercice étant de vous montrer qu’avant de vous lancer dans un projet de site eCommerce, vous devez toujours commencer par lister toutes les charges fixes de votre entreprise, puis les charges variables.

Cela vous permettra de calculer le seuil de rentabilité de votre site eCommerce, et estimer grossièrement quelle est le chiffre d’affaires minimum pour rentrer dans vos fonds… et commencer à (mieux ?) vous payer…

Partie 2 : Le Check List eCommerce

Une fois que votre projet est validé avec le Business Plan, vous allez pouvoir vous lancer.

Pour vous aider nous avons réalisé une Check Liste sur Excel qui reprend les points majeurs:

– Etude de marché
– Business Modèle
– Business  Plan
– Création de la société
– Cadrage du Projet
– Choix de la solution e-commerce
– Logiciels
– Lancement du Site Internet
– Fiches produits
– Landing Pages & Opérations spéciales
– Pages de contenu du site
– Logistique
– Achats & Réapprovisionnements
– Test du site
– Dispositif de Lancement
– Recrutement de prospects
– Dispositif de fidélisation
– Communications
– Personnel

Vous pouvez retrouver cette Check List dans le fichier Zip BP+checklist“.

check list ecommerce

Ce document est volontaire “Macro” : vous devrez le compléter avec vos informations et rajouter toutes les étapes intermédiaires.

A noter :

– Si vous voulez partager des informations à plusieurs ou y associer une gestion des tâches et des documents, vous pouvez utiliser une solution de Gestion de Projets en ligne.

– Montez gratuitement un site eCommerce pendant 30 jours avec Wizishop (cliquez ICI)

Pour finir, voici un mini historique de l’eCommerce pour vous montrer que tout reste encore à faire… L’histoire de l’eCommerce reste encore  à écrire !

(cliquez pour agrandir)

ecoomerce


Téléchargez gratuitement le guide “Le Kit de Survie de l’eCommerçant débutant”

guide-ecommerce








Réussir son site eCommerce : le Business Plan + la CheckList
5 (100%) 2 votes
Faites passer le mot :Tweet about this on TwitterShare on FacebookShare on Google+Email this to someoneShare on LinkedIn

Related Articles

Share

About Author

WebMaster ConseilsMarketing.fr

(81) Readers Comments

  1. 10 Euros de budget adwords pour 250 visiteurs par jour !

    Humm … dans quel domaine ?

    Ex lire ça : http://www.superbibi.net/mode-demploi/comment-definir-precisement-son-budget-adwords

  2. Merci pour le récap, notre site e-marchand est prévu pour début février mais impossible de télécharger le zip, c’est moi ou il y a un bug.

  3. Encore une fois merci pour ce article. Même si je ne connais rien du e-commerce et que j’envisage pas encore de me créer un site e-commerce je trouve ce article vraiment complet dans son ensemble.

    Tous les points sont élaborer ce qui permet à celui qui désire créer le tien savoir à quoi s’attendre au niveau des dépenses et des bénéfices.

    Ce que je noterai est qu’il est important de se rassurer que votre produit est de meilleur qualité et répond à un besoin précis du marché. Je voudrais parler d’une niche ou les internautes ont du mal à respirer et n’attendent que vous.

    Je remercie encore l’équipe de conseils marketing pour ce article

  4. Je ne parviens pas à comprendre la ligne G9 dans le business plan ; la multiplication par 0.4 me semble fausse car si l’on modifie la marge, ce chiffre devrait aussi être ajusté. Si on prend l’exemple d’une marge à 50%, cela devrait être 0.5…

    De plus, pourriez-vous développer le taux de marge moyen. Si on a vend un album qui coûte 1€ et que l’on revend 5€, quelle est le taux de marge moyen?

    Cordialement,

    Christophe

  5. @DM69 : Tu as tout à fait raison. C’est vrai que j’ai pris comme exemple des petits sites sur des niches que je gère avec un budget adwords de 10 € / jours + Blog + Medias Sociaux pour la Promo (plus 600 visites / jours).
    Tu as raison de dire que ce n’est pas suffisant si on considère uniquement CPC Adwords comme source de trafic, mais je ne voulais pas non plus jouer l’inflation Adwords et faire trop de détails…
    ==> perso sur ces niches je paye un CPC à 0,08 €.
    Dans l’hypothèse que j’ai indiquée c’est 300 visites / jour, dont 80% pub & Adwords, soit environ 240 à faire avec la pub. Ce qui fait un cout théorique de 0,04 cts/ visites ce qui est en effet bien peu…

    @ Cathy : Le fichier marche, fait un clic droit “Enregistrer sous”. Sinon voici le lien direct du Zip : http://www.conseilsmarketing.fr/wp-content/BP+checklist.zip

    @ Faire Part de Naissance : Bien vu, la G9 était une cellule avec 40% de marge en dur. Je viens de modifier pour prendre en compte le montant de la cellule D9.
    Pour le taux de marge moyen, c’est très simple je pars du prix de vente pour calculer la marge (et non l’inverse).
    Donc si vous vendez un album 5 € que vous achetez 1 €, vous avez un taux marge moyen de 80% (votre prix d’achat est de 20% du prix de l’album).

  6. Des CPC à 0,08€ cela semble vraiment très intéressant pour un site de e-commerce. Je crois que je vais me chercher une niche intéressante et moins concurrentiel avec un taux aussi faible que le tien pour lancer mon site d’e-commerce.

    Merci une fois de plus pour cet article

  7. Une agence SEO bon marché à 2500 €/an, je me rends compte que je ne suis vraiment pas cher

    • Bonjour,

      Moi qui fait des sites entre 250 et 500 euros, je me rend compte aussi que je ne suis pas cher :)

  8. @Philippe : je connais une la boite qui passe par une des agences SEO les plus connues et est 10 K€ / an pour un résultat minable…

  9. … et la réalisation d’un site e-commerce avec charte pour 2000 euros, sans poste de maintenance, cela me semble très très bon marché…

  10. @Nico : ce sont des exemples pour montrer que même avec un ultra low cost c’est très dur d’être rentable. Il faut utiliser le fichier Excel à télécharger pour faire les simulations, tu verras d’ailleurs que j’ai ajouté pas mal de dépenses en plus dans ce fichier.

  11. Bonjour,

    Merci pour ce bon récap, par contre attention à bien faire la difference entre une charge et un investissement ou un financement d’actif même si à la fin du compte cela reste une sortie de cash…

    D.

  12. Merci beaucoup pour ce beau modèle de business plan.

    Toutefois, je suggère de rajouter les frais de port dans le panier moyen car ils sont déduits ensuite avec les autres charges variables alors que le commerçant ne les supporte pas réellement. Mais du coup il faut changer certaines formules de calcul puisque le commerçant n’a en général pas de marge sur les frais de port (par exemple pour la marge moyenne par commande, il faut retirer les frais de port du panier moyen avant de multiplier par le taux de marge, puis rajouter les frais de port). J’espère que je suis claire, ce n’est pas évident d’expliquer ça à l’écrit.

    Cordialement.

  13. @ Projet91 : perso je préfère les exclure pour simplifier les calculs…

    @ Berribi : tout à fait, certaines dépenses sont des investissements, que l’on pourrait amortir, mais le but avec ce mini Business plan est de lister la rentabilité du projet, car même si c’est amorti sur X années, le créateur doit quand même avoir la tréso pour tout payer.

    @ DM69 : je viens de rajouter un mini calcul Adwords dans le fichier Excel. J’ai pas trop pris le calcul de SuperBibi mais plutôt en tenant compte du % des ventes effectuées via Adwords.

  14. Bravo pour votre article, juste et pratique
    Il faut que je pense à faire des interviews de e-commercants pour prendre la température du marché du business en ligne, bonne et heureuse année 2011 à toutes et à tous.

    Bonne écoute de Radio Entreprise la radio des entrepreneurs.

  15. Merci pour ces documents qui semblent super intéressants.

    Je regarderai le tout en détail, Beau travail

  16. Enfin du réel, fini les rêves de faire un Blog qui rapporte en 5 minutes et les 500 visiteurs par jour en une semaine, les rentrées de 10000 € par mois après 3 mois.

    Enfin quelqu’un qui parle et dit quelque chose, finie la fumée.
    Une e boutique c’est un commerce comme tous les autres avec un registre de commerce, des lois sociales, des impôts et du personnel.

    Non il ne suffit pas de commencer avec rien, à faire un Blog et d’encaisser l’oseille à partir de la plage en travaillant 2 h par jour.

    Merci pour la réalité

    Roland

    • Désolé, mais c’est pourtant comme cela que j’ai toujours commencé et je continu ainsi avant de développer plus sérieusement pour du long terme.

      Fabien

  17. Encore une fois bravo pour la qualité de travail méthodique chiffrée. Une économie de temps considérable pour un porteur de projet. Excellent outils pour formuler et conduire son projet. Le document suivant pourrait sans doute aider le porteur en amont de la rédaction de son Business Plan

    http://www.slideshare.net/axizebusiness/etude-marche-grtauite-en-ligne
    @axizebusiness

  18. Merci pour ces informations très complètes et enrichissantes

  19. Pingback: Les Hits Masterself de la semaine 04 « MasterSelf le blog

  20. très intéressant et surtout très complet dans lequel on imagine bien qu’un apport reste primordial

  21. Bravo pour cet article qui permet de saisir tous les aspects dépenses à prendre en compte.
    Excellente synthèse

  22. Pingback: Le billet e-commerce du mois - actupro.info

  23. Ma boutique a maintenant 7 mois et les chiffres donnés dans l’exemple sont proches de la réalité.

    Il faut beaucoup de travail pour obtenir un bon référencement, je pense que outre l’accroissement de la gamme, on peut aussi gérer plusieurs sites.

    Mais compte tenu de la facilité pour comparer les prix sur internet et donc un grosse pression sur les prix et les marges, il va y avoir beaucoup de morts parmi les petits sites.

  24. Bonjour

    Quelle niche est à 0,07cts sur Adword ?
    J’ai plutôt vu du 0,80cts et le mini 0,31cts

  25. Salut,

    Cela dépends de la niche of course, mais une bonne astuce est est de passer par le réseau de contenu “adense” et sélectionner les sites… cela permet de réduire un max le cout !

    • avec cet excellent outil fournit par Google, adplanner ;)

  26. Merci pour l’analyse et surtout pour le Business plan.

  27. Pingback: Comment faire une bonne présentation à des prospects ?

  28. Et le BFR ? Voua vez oublié le besoin de fonds de roulement ? Or pour toutes les activités commerciales, ce BFR est un besoin de trésorerie permanent à financer par des capitaux propres (du capital).

  29. Bonjour, la ligne F84 est fausse!! elle reprend 2 fois E55 et D64? Cela change quand même beaucoup les chose je trouve.

  30. Bonjour,

    Juste pour signalé que la formule en F84 du BP n’est pas bonne puisqu’elle reprend des chiffres déjà intégré.

    Cordialement.

  31. Bonjour,

    C’est modifié, merci pour la remarque.

    cdlt

  32. @Emilie : Le calcul du BFR dépend des règlements fournisseurs et clients, ce qui est un peu trop compliqué à gérer dans un simple tableur Excel… Je recommande dans ce cas un logiciel de business plan comme EBP Business Plan ou Ciel Business Plan. Ils ne coutent que 49 euros et ils le feront très bien pour vous…

    Ciel Business Plan :
    https://www.amazon.fr/dp/B002KMIEY0/ref=as_li_ss_til?tag=conseilsmafr-21&camp=2910&creative=19482&linkCode=as4&creativeASIN=B002KMIEY0&adid=0V1TJZXFENS87M66DE51&

    EBP Business plan :
    https://www.amazon.fr/dp/B003XDU6J6/ref=as_li_ss_til?tag=conseilsmafr-21&camp=2910&creative=19482&linkCode=as4&creativeASIN=B003XDU6J6&adid=0FFXKAGFB29QWPETPGC0&

  33. Bonjour,
    Vous dites qu’il faut calculer un CPC cohérent avec notre secteur: où peut-on trouver des exemples par secteur qui nous permettent de valider cette cohérence?
    Par ailleurs, pour les visites estimées à 500 par jours et le taux de transformation, pouvez-vous citer vos sources?

    Merci beaucoup pour ces précieuses informations!

    Cdt

  34. Je suis vraiment édifié sur cet avant projet qui permet aux rationnels de bien voir et de se décider avec tous les éléments en main.J’étais un consultant en montage de projet et j’ai monté mon projet de la sorte pour pouvoir m’aider à me convaincre que le Business internet peut rapporter.Seulement j’avais peu d’éléments et il est ressorti que je peux m’en sortir assez bien.Avec votre permission je peux vous joindre dans un autre jour et vous verrez les amendements à faire.Présentement j’ai mis sur pieds mon projet et je tente d’avoir certains éléments non disponible au Mali.Je veux avoir un compte paypal et le Mali n’est pas sur la liste paypale et d’autres éléments comme les liens et les différents comptes à communiquer aux clients.Merci de m’envoyer une copie d’un projet quelconque à titre d’inspiration.Aussi je veux collaborer avec vous sur ces aspects qui pourront nous être bénéfiques réciproquement.
    Je vous recontacterai sur certains aspects à développer.
    Merci Suis ravi d’avoir lu ces informations qui m’encouragent et qui me disent je peux poursuivre le chemin.

    Emile Arama Bamako Mali

  35. Pingback: Créer ma société? Jamais sans mon business plan!

  36. COncernant la marge brut, on peut préciser qu’il est important d’avoir une marge élevé pas seulement en pourcentage mais aussi en euros,

  37. Ce genre de Check list est vraiment très bien

  38. bonsoir,

    j’ai trouvé un site qui vous a plagié vos calculs !

    voici l’adresse :

    http://www.kpi-ecommerce.fr/seuil-rentabilite.html

  39. Pingback: 5 conseils pour bien débuter dans l’eCommerce - René Cotton Wizishop

  40. Pingback: Comment distribuer ses produits en France lorsque l’on est une entreprise italienne ? | ConseilsMarketing.fr

  41. bojour

    bon ben c’est tout de même durdur de créer sa “boîte”
    il faut VENDRE un paquet de trucs …
    j’ai déjà tenté l’expérience en étant artisan, j’ai baissé les bras …

  42. Pingback: VERDIER (cyrille.verdier) | Pearltrees

  43. Bonjour,

    Votre article part d’un bon sentiment, mais ce n’est pas vraiment cela un business plan.
    Vous prenez comme exemple un entrepreneur qui démarre son activité depuis son domicile, et que de fait réduira ses charges d’exploitation.

    La première question que l’on doit se poser, qu’elle sont les besoins (Argent) que je vais devoir mobiliser pour ouvrir et démarrer une boutique en ligne.

    1/Business plan:

    La première chose à faire et vous n’e parlez pas, et cela n’a rien à voir avec le fait que c’est une démarche “low cost” c’est le plan de financement.

    Le plan de financement est bien la première des étapes à réaliser, afin de savoir si nous avons les ressources (Argent) nécessaire pour commencer son activité.

    Tableau plan de financement avec vos chiffres :

    Emploi :(Les emplois, sont le besoins financier pour démarrer)
    Frais d’inscription registre du commerce : 300 €
    Réalisation site internet+ formation+ Hébergement (vos chiffres) :3720€
    Publicité (Solution d’emailing, Adwords & Microsoft Ad, Agence SEO, bannières de pubs,) 10500€
    (10 500€, c’est la communication pour une année, en règle générale on prend pour 3 mois de com, soit 2625€)
    Comptable : 1500€ (le comptable ne rentre pas dans le plan de financement)
    Compte bancaire (VAD) : 300€
    Trésorerie (frais postaux, fourniture de bureau) :730€ (730€ pour un an, nous allons prendre pour trois mois soit, 182 €)
    Stock (vous ne parlez pas de stock, et pourtant, c’est bien lui que vous allez devoir financer) je dirais pour trois mois d’exploitation et en reprenant vos chiffres d’hypothèse de vente) soit un montant de stock de : 8100€

    Total des emplois : 15227 € €

    Vous remarquez que je ne parle pas de salaire, de charge fixe ou variable, car ce sont des dépenses, qui devront être payé avec la marge dans le fonctionnement.

    Nous nous retrouvons avec un besoins de 15227€ € afin de pouvoir commencer son entreprise.

    Maintenant il faut mettre les ressources de l’autre côté, et elles doivent être toujours égales aux emplois.

    Il y a plusieurs cas de figure, soit vous avez en banque des économies d’un montant de 15227 €, soit vous devez faire appel à un crédit bancaire.

    Une fois le plan de financement réalisé, il faut réaliser un budget prévisionnel.

    Le budget prévisionnel contiendra les ventes et les charges (téléphone, comptable, salaire et charges etc..) de l’entreprise.

    Il vous faudra calculer votre point mort d’exploitation, afin de connaitre le seuil de vente à réaliser afin de couvrir vos charges. (Correspond au niveau de chiffre d’affaires pour lequel une entreprise ne réalise ni bénéfice, ni perte nette. Au-dessus de ce point, la société dégage un bénéfice)

    Quand le plan de financement et le budget prévisionnel ainsi que l’étude de marché est réalisé, vous avez un aperçu de la faisabilité du projet.

  44. Bonjour,

    Il y a une erreur dans le calcul du salaire même si je pense que tu as voulu faire un peu à la louche. En fait, pour calculer le montant à verser à un salarié et le montant des charges sociales et patronales, il faut ajouter 82 % du salaire net.

    Ainsi, si tu veux verser 1500 euros à un salarié :
    Charges sociales (28 % du net) = 1500 x 28/100 = 420 €
    Charges patronales (54 % du net) : 1500 x 54/100 = 810 €
    => 1500 +(420+810) = 2730 €

    Merci pour ton article toutefois très éclairant.

    • et sans oublier la medecine du travail, etc …

  45. Juste un petit message , j’aurai voulu déjà savoir si en reconversion cela peut être possible et si quelqu’un a utilisé cet article avec business plan etc… pour monter son site et si cela a fonctionné comme ce qui était prévu! Merci par avance

  46. @SQUINSAND : Ce business plan est plutôt un moyen de dégrossir son idée et d’avoir une ligne directrice. Si vous voulez un “vrai” business plan, alors vous pouvez utiliser une application comme Ciel Business Plan ou EBP Business Plan

  47. bonjour et merci pour l’article je connais les frais
    car j’ai 2 entreprise c’est fou

  48. en revenche en complement d’un commerce existant les charges d’un ecommerce ne sont pas du tout les mêmes mais apporte un bon complément

  49. Bonjours, j’aimerais me lancer dans le commerce en ligne (vetement) mais on ma dit que ya quelque moi ou on gagne presque rien car les gens attende les saison d’été et dhiver pour acheter est ce que c’est vrais?

    Vous pouvez me repondre sur snoussi1190@live.fr

  50. Suite à votre commentaire, sachez que la vente de vêtements est difficile sur le Web, et donc qu’il faut se différencier :
    – soit avec les modèles de récurrents (ex: recevoir tous les mois une sélection de lingeries, bijoux…)
    – soit choisir des produits très techniques ou pointus et fédérer une communauté
    – soit être un très bon acheteur, et négocier des bons prix, et faire du volume avec du discount

  51. Oui je sais je vais proposer du destokage de grande marque

  52. Pingback: Démarrer un e-commerce | Panoramisk

  53. Au chômage, je veux créer un site de e-commerce .
    je démarre mon activité depuis mon domicile. je n’ai aucune idée des démarches à faire et j’aimerais savoir le cout de la création d’un site web de ce genre.

  54. Bonjour,
    Merci pour ces documents est pour la réalité, Beau travail

    best regerds

  55. Bonjour,

    Merci encore une fois pour vos excellents articles utiles à tous ceux et celles qui se lancent dans une activité sur internet. J’en suis encore aux balbutiements et j’espère de tout coeur réussir avec tous ces précieux conseils. Merci.

    Cordialement

    Sylviane

  56. Bonjour,
    Très beau travail.
    Quelle belle analyse commerciale et comptable.
    Que de bons conseils aux néophites en e-commerce (que je suis!!!).
    Malgré les commentaires sur votre approche, toute votre démonstration reste valable pour qui veut un peu y réfléchir avant de se lancer.
    Merci pour ce travavail qui en réduit d’autant le mien.

    Cordialement,

    P.J.

  57. Pingback: L’importance du Web Analytics | ConseilsMarketing.fr

  58. excellent, et je me demande toujours si des sites de devis gratuit ça rapporte??

  59. Sur certains points je pense que pas mal d’entre nous sommes capables de les réaliser seul. Après il s’agit de savoir faire le tri. En tout cas cela m’a l’air concret et d’être un bon support.

  60. Hello

    J’ai mis à disposition gratuitement un modèle Excel pour le budget prévisionnel d’un site commerce. Ce n’est pas un Business Plan, mais ca peut être utile à pas mal d’e-commerçants qui se lancent.

    http://www.lafabriquedunet.fr/blog/plan-marketing-web-budget-previsionnel-ecommerce/

    Have fun on Excel ;)

  61. merci pour l’article :)

  62. Super article, mais le CPC à 0,07 € ça n’existe pas. Les CPC en général c’est plutot 0,70 cts / clic quand ce n’est pas 1,5 €

    Et la question à se poser, c’est est il encore possible de monter un site e-commerce avec des produits standards avec les couts de pub exhorbitants de google qui sont totalement déconnectés du CA réalisé par les petits commerçants car il semble bien que toute la marge parte chez google

    Idem avec les places de marché comme CDiscount, Amazon, Rue du commerce qui prennent des commissions souvent > à 10 % incluant les frais de port

    Ensuite l’autre question, c’est la notion de 300 visites / jour car là autant vous dire qu’il va falloir du temps avant de les avoir en régulier

    Bref bonne idée comme articles, mais il faut vraiment se poser des questions ou viser des marchés locaux

  63. Un grand merci pour ces documents.

    Même pour une boutique déjà en ligne, il est important de tout revoir au clair régulièrement.
    On sous-estime si facilement la grosse charge de travail et les coûts qui en découlent.

  64. Pingback: 10 conseils pour débuter en eCommerce pour un commerçant classique - ConseilsMarketing.frConseilsMarketing.fr

  65. Pingback: Qu’est-ce que l’eCommerce ? Comment créer un site Web ?ConseilsMarketing.fr

  66. Merci beaucoup de cet article très utile aux petits e-commerçants. Les compléments d’info de Didier et BritBrit Chérie vont également m’aider. Outil de travail très riche. Dans les solutions, vous citez WiziShop, Oxatys, et Prestahsop. Je suppose que vous citez les principaux. Mon site est sur ShopApplication et je suis assez satisfaite de la formule. Mon site n’est pas représentatif car il nécessite une refonte et je n’ai pas encore travaillé le SEO. Je vais me mettre sérieusement au boulot avec l’aide de votre doc.

  67. Bonjour,

    En juin 2012 (Déjà trois (3) ans) j’apportais mon commentaire à cet article, qui avait pour but, comme le précise Fréderic Canevet un début de réflexion quant au démarrage d’un e-commerce et des besoins pour l’entreprise.

    Aujourd’hui créer un e-commerce ça ne s’improvise pas, et penser gagner de l’argent avec de la pub Google, des CMS instable, ou de la bidouille maison, ce n’est vraiment plus l’objectif.

    On peut dire qu’au bout de 15 ans, le web a tous les commerces avec ses leader, qui pour la plupart ont démarré sur papier (cadremploi ; CA ± 65 Million € aujourd’hui) avant de basculer sur le net et avait donc un foncier très important et surtout des moyens pour investir.

    Ou d’autre comme Zalando avec un CA ± 1.5 Milliard € Start-up allemande, ou Cdiscount avec le même chiffre d’affaires que Zalando et qui passe à l’international, avec de gros moyens en communication et des accords contractuels pour vendre des produits de marques.

    Je prends volontairement des entreprise que vous connaissez, car aujourd’hui lancer un e-commerce de vêtement serait à terme suicidaire (A terme à moins de 6 mois..), à moins comme le précise Frédéric, d’avoir des produits techniques, ou innovants et des moyens donc de l’argent.

    Et oui, il est déjà loin le temps où Xavier Niel inventait la box, qui aujourd’hui le fait basculer avec une fortune à 9 Milliard €, aujourd’hui, nous innovons sur le même produit, nous l’améliorons…

    Ouvrir un e-commerce, c’est prendre les mêmes risques qu’un commerce traditionnel.

    Pour un commerce traditionnel, un bon emplacement dans une grande ville (Paris, Lyon, Marseille, Bordeaux…) ce payera au prix fort si on veut l’emplacement de premier choix (Pas de porte, + loyer, aménagement, stock etc… = investissement +++ En millier €)

    Et nous retrouverons la même chose sur le net, serveur dédié + campagne média, site réalisé en from Scratch avec une agence (Tarif entre 7000 € et pas de limite…cela dépend de la technologie)

    Je ne parle pas d’un plan média avec 200 € et Google, je parle d’une agence média avec passage télé, journaux, rencontre influenceur etc… un plan à mini 10 000 € et je ne parle pas de site réalisé avec des CMS, style, Presta ou autre (il y a des sites qui fonctionnent bien avec Presta et font du chiffre, mais ils ont le produit …), je parle d’un développement en PHP et unique….

    (Exemple : qapa.fr, capital de départ : ± 60 000 € – Levée de fond de 1.7 Million €… 4 ans après qapa.fr réalise plusieurs millions d’euros de chiffre d’affaires et a des prix et récompenses au niveau national..)

    Ce qui fait la différence sur le net, ce n’est pas la reproduction, comme vendre les mêmes chemises que Zalando, c’est vendre des chemises que Zalando ne vend pas… c’est ce qui fait la différence…

    Avant de se lancer sur le net en, c’est avant tout, avoir une idée unique, avoir un produit que vous serez seul à vendre… et en 2015 c’est la difficulté, ce qui n’était pas le cas au début d’internet..

    Créer une entreprise, quel que soit le secteur, doit s’accompagner d’une réelle réflexion.

    Ouvrir une entreprise c’est ne pas avoir un revenu dès les premiers mois, voire pas de revenu du tout, l’entreprise monte en charge et ne peut pas tout faire..

    Et le problème en France, c’est le salaire, chacun y va de son couplet, moi je vais prendre un minima ou bien je vais prendre ce montant car j’ai pas le choix..etc.. il y a de multiples exemples.

    Et c’est bien cela le problème, c’est les revenus dont beaucoup de créateur ne peuvent se passer, et l’investissement financier trop faible, même avec les différentes aides en France (PCE, ADIE, France réseau..etc) l’enveloppe globale ne dépasse pas 30 K€.

    IL faut avoir un bonne dose de persévérance, de volonté, pour créer une entreprise..

    Pour récapituler ;

    Créer une entreprise c’est :

    1/ Avoir une idée et une bonne.. (Pas de la reproduction, d’autre sont déjà la…)
    2/ Des moyens financiers pour la réaliser
    3/ Et avoir un entourage qui peut vous aider, pendant les phases d’implantation, de démarrage et au-delà (femme qui travaille avec un revenu etc…) et qui croit en vous…

    Didier ( Chef d’entreprise)

  68. Très complet !
    En effet le business plan ( même pour un site e-commerce ) est une étape fondamentale. il y a ici un modèle et pas mal d’autres ressources gratuites pour avancer la dessus :
    http://macreationdentreprise.fr/modele-business-plan-creation-ou-reprise-dentreprise/

  69. Il est vrai qu’aujourd’hui pas mal de monde se lance. C’est tout à fait normal étant donné qu’à première vue cela à l’air facile. On est confortablement installé chez sois et on voit des success story à la Google, alors on se dit pouquoi pas moi ?

    Mon expérience m’a apprit que le business plan est indispensable, il y a des outils connus pour cela !

  70. Pingback: exemple de vrai business plan

  71. Pingback: exemple d un business plan

  72. Bonjour,

    Ce site est très complet, merci! Croyez-vous à la rentabilité des box à abonnement mensuel? Je me dirige dans cette voie.

    Merci pour votre avis.

  73. Bonjour
    Bravo pour l’article, pour apporter une petite pierre à l’édifice, vous parliez de Wizishop et des 30 jours gratuits; sachez que Prestashop offre une solution entièrement gratuite et complètement opérationnelle pour créer votre site e-commerce qui existe en 2 versions, une version téléchargeable qui nécessite une installation chez un hébergeur (cout de l’hébergement et quelques notions techniques à avoir pour l’installation) ou une version Cloud (complètement gratuite puisque Prestashop prend à sa charge les frais d’hébergement).

  74. Pingback: exemple de plan d affaire

  75. Pingback: exemple de business plan gratuit

  76. Pingback: exemple de business plan sur 3 ans

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *